Rhône estampes

Une artiste dicrète

Nous avions découvert son travail dans les premiers livres du collectif d’artistes l’Empreinte ( Le Fleuve, 1997, la Route, 2000, le Bestiaire, 2003). Sa signature, indéchiffrable, aux sinuosités d’arabesques, suscitait, chaque fois, notre perplexité. Et pendant des années, mettre un visage sous cette signature fut impossible. 

Lire la suite

Gilbert Houbre, Galerie Art Praye

Jacques Fabry, dans sa galerie d’Art Praye, expose ce mois deux artistes, un sculpteur Pierre Riva et un graveur Gilbert Houbre dont on voit les dernières estampes. 

 

Lire la suite

Quatre graveurs à Mornant

Il faut se réjouir qu’il existe des lieux, comme la Maison de pays de Mornant, qui avec enthousiasme s’efforcent d’exposer des graveurs. Entreprise hasardeuse, en vérité : dernier soubresaut d’un art moribond ou pari sur l’avenir ? Pour notre part, nous ne cessons de répéter que, si crise il y a, l’estampe en a vu d’autres au cours de sa longue histoire ; et par-delà des modes, l’estampe continue son petit bonhomme de chemin. Et restent nombreux les artistes qui gravent. 

 

Lire la suite

Disparitions

Le monde de la gravure rhône-alpine est en deuil : coup sur coup, ce sont deux graveurs de talent qui viennent de disparaître : François Oberfalcer, qui a vécu longtemps à La Tour du Pin, et Christian Robilliard, lyonnais et croix-roussien de  presque toujours. 

Lire la suite 0 commentaires

Claire Borde, "Le temps traverse"

Il est des oeuvres qui d’emblée nous parlent plus que d’autres, qui font vibrer quelque corde sensible, intime, parfois même encore inconnue, et nous laissent ainsi tout pantois,  ébaubi, comme on disait dans des temps anciens, c’est à dire étonné et admiratif. Ainsi en est-il pour moi des travaux de Claire Borde. 

Lire la suite 1 commentaires

De l'atelier

Visite d’atelier en ce début de semaine. Un de ces ateliers au charme suranné dans lesquels travaillent deux artistes, Bernard Rouyard et Jean-Philippe Bui-Van. Un immeuble en voie de délabrement et voué à la démolition prochaine, la façade piteuse portant encore les marques de son ancienne aisance. Un escalier de pierre grise, des murs défraîchis, et miracle, une fois la porte d’entrée franchie, les oeuvres d’art, la création, la beauté.

Lire la suite 0 commentaires

Eloge de l'incision, gravures en creux

L’URDLA présente dans ses locaux une exposition, intitulée « Eloge de l’incision, gravures en creux », réunion de dix-huit artistes graveurs, dans une quarantaine d’œuvres, chacun, hélas, trop peu représenté (une, deux, parfois trois planches). La présence des matrices dans des vitrines, les presses visibles à proximité dans l’atelier, lui donnent une vocation naturellement pédagogique, sans doute efficace. 

Lire la suite 0 commentaires

"Étoile de la mer voici la lourde nappe..."

Il est des artistes discrets, voire secrets, des rêveurs ordinaires aux talents singuliers, que l’amateur d’art, même indifférent aux modes et soucieux de sincérité, pourrait facilement méconnaître. Ce sont plus souvent, il est vrai, des femmes que des hommes, elles qui doivent et savent composer avec d’autres impératifs. Isaure de Larminat, qui expose son dernier livre d’artiste (dix pages de texte accompagné de huit gravures), au Collège supérieur, est de ces artistes-là, qui ne devraient pas susciter moins d’intérêt que les autres, les visibles, les omniprésents.

Lire la suite 1 commentaires

Albagnac, chaman à la Croix-Rousse

C’est un artiste secret et discret que nous avons rencontré chez lui à la Croix-Rousse. Un artiste en tout cas que le public lyonnais même informé et curieux d’art ignore complètement. Un artiste que bien des graveurs qui vivent et travaillent aujourd’hui à Lyon ne connaissent pas, sauf de nom peut-être, sans en savoir plus. Un graveur que d’autres, en revanche, ont eu comme professeur de gravure, à Moulins d’abord puis à Lyon jusqu’en 1990, Jean Marie Albagnac.

Lire la suite 0 commentaires

Un étrange univers

Dans toute société, il existe à un moment donné des individus qui, par certains côtés, vivent avec un siècle d’avance et d’autres avec un siècle de retard. De Vesselin Vassilev qui, contrairement à ce qu’on a déjà vu de lui, ne présente à la galerie L'Antilope que des estampes en noir, je ne saurai dire si son univers personnel fait de lui un homme d’un temps révolu ou d’un temps à venir. Il semble graver à contre-courant de ce qui se fait ici et maintenant, mais peut-être est-il en avance. 

Lire la suite 0 commentaires

Matisse, le laboratoire intérieur.

Le public aurait tort de reprocher à cette exposition la faible part accordée à la couleur. L’affiche l’annonce, la couleur : c’est le noir et le blanc. Et c’est tant mieux pour l’amateur de papier et de gravures.

« Le laboratoire intérieur » ? Pourquoi pas, même si la démarche est plus difficile à saisir qu’on ne croit. C’est parfois lumineux comme avec ce dessin précis, exact, de drapé pour La grande robe bleue, de 1937, quasiment réaliste, exact, peu à peu décanté, simplifié, jusqu’à l’arabesque finale. Donc on voit l’artiste au travail. Et c’est euphorisant.

 

Lire la suite 0 commentaires

Un graveur retrouvé, Jean Claudius Charmier

Ces pages de blog sont habituellement consacrées aux artistes contemporains, aux expositions du jour, aux événements dans lesquels la gravure occupe une place, quelle qu’elle soit. Mais aujourd’hui, c’est d’un artiste disparu il y a quasiment 150 ans qu’il va être question, Charmier. 

Lire la suite 0 commentaires

L'estampe, encore...

Grâce à Pascal Riou, poète et directeur de la revue Conférence, la galerie Pome Turbil présente des oeuvres sur papier, lithographies et eaux-fortes de trois artistes, qui tous relèvent de ce figuratif si déprécié jusqu'à peu.

 

Lire la suite 0 commentaires

Les graveurs du Salon

Avec l'automne, revient le fameux salon du Sud-Est. Dans le Palais de Bondy rénové, cette année, sont mis à l’honneur Pierre Combet-Descombes, – dont on finira par se lasser, tant on le voit partout, et souvent dans des oeuvres récentes et pas les plus novatrices –, et les sculpteurs Gabriel Goutard et Geneviève Böhmer. 

Lire la suite 1 commentaires

Exposition Envers - Endroit

Dimanche de fin octobre, Romanèche-Thorins. Les collines alanguies sous un temps gris. Les vignes dorées. Il fait doux. Le village en fête a attiré la foule. A l’écart, dans le musée du Compagnonnage qu’on découvre pour l’occasion, va se terminer une exposition temporaire du groupe Envers Endroit. Ce compte rendu arrive bien trop tard, évidemment, au moment du décrochage. Retard inadmissible, dû à l’ignorance d’abord, puis à un concours de circonstances, que le lecteur voudra bien pardonner. 

Lire la suite 0 commentaires

Lyon art paper

La Société lyonnaise des Beaux-Arts organise pour la deuxième année consécutive un salon du dessin. Belle initiative, aux intentions fort louables,  (selon Pierre Souchaud, « restaurer les échanges horizontaux, reconstruire les systèmes de reconnaissance en faisant tomber les nombreux murs de séparation qui sont apparus ces dernières années dans le paysage de l’art et qui en occultent la richesse et la diversité »),  mais qu’on a baptisé, pour faire sérieux sans doute, d’un très jargonnant et mondialisé « Lyon art paper »; un peu restreint et confidentiel l’an dernier, plus sûr de lui cette année, le salon trouve place dans le palais de Bondy rénové. 

Lire la suite 0 commentaires

Jean Coulon, buriniste

C’est un buriniste belge, Jean Coulon, que reçoit et expose Suzanne Paliard dans sa maison de Saint-Cyr. Autant dire qu’aujourd’hui, même s’il n’est pas le seul à pratiquer cet art, il appartient à une espèce rare, longtemps en voie de disparition. Le burin en effet a été, jusqu’ au mitan du XIXème siècle, la discipline reine de la gravure, la discipline noble. 

Lire la suite 1 commentaires

Robilliard, un contemporain d'un autre temps

C’est un artiste discret, un artiste presque secret à qui nous avons rendu visite. Un artiste que des ennuis de santé, de plus, ont récemment tenu éloigné du monde. 

De sa biographie, on saura que né en 1936 au Liban d’un père français et d’une mère libanaise, il est revenu en France dans les années 1950 avec sa famille, qu’il a suivi les cours des Arts décoratifs de Paris, où il a commencé une carrière d’artiste, peintre et graveur. Des années parisiennes difficiles, au cours desquelles il finit par se tourner résolument vers le dessin et la gravure, spécialement le burin, préféré pour la rigueur qu’il exige. Puis, pour des raisons familiales, c’est l’installation à Lyon en 1976, des expositions personnelles à la Galerie K, tenue par le regretté poète Roger Kowalski, une activité secondaire d’illustrateur. 

Lire la suite 0 commentaires

"Jacques Clerc, sculpture parmi les mots"

Jacques Clerc, installé depuis des lustres à Crest (Drôme) est un artiste-poète. Une exposition présente, à Grignan, en trois salles, son travail. Un travail inscrit dans le temps qui rend visible la continuité de la recherche : des stèles produites de 1990 à 2016, des estampes de 2006 à 2015, et quelques livres d’artiste du catalogue de sa maison d’édition La Sétérée fondée en 1984.

Lire la suite 0 commentaires

L'estampe contemporaine mise à jour, à Villefranche

EXPOSITION 15 ARTISTES TROIS LIEUX, DU MERCREDI 18 AU MARDI 31 MAI.

 

Décidément Villefranche n’est pas suffisamment loin de Lyon pour que les amateurs d’estampes d’ici oublient, négligent ce qui se fait là-bas, à l’atelier alma, et les artistes qui y créent. 

Lire la suite 0 commentaires

eOle, l'air de rien...

La journée de la Fête de l’estampe du 26 mai entraîne son lot de rencontres heureuses et de découvertes. Ainsi, à l’Arbresle, dans l’atelier de l’accueillante Cécile Crest, celle de eOle, une plasticienne et éditrice trop rare dont nous avions, il y a quelques années, vu une planche à l’occasion de la parution du deuxième album, intitulé « le Bestiaire », de l’Empreinte, cette fragile association de graveurs bien connue à Lyon. Voilà un travail digne d’intérêt, qui creuse une ligne directrice ancienne, et trace doucement son chemin. 

Lire la suite 0 commentaires

Jean Philippe Bui-Van, à la Galerie Mathieu.

A la galerie Mathieu, 48 rue Burdeau, les gouaches et estampes de Bui-Van suscitent un contact très direct, émotif, sensible.C’est un jeu très gestuel, empreint de poésie, entre deux couleurs secondaires, le vert et le mauve, apparaissant et disparaissant sous le brun et le noir. Taches d’ombres, ombelles plutôt, ou frondaisons, sur le vide du blanc du papier qui dessine des fleuves, des espaces, dans des formats carrés en général pour les gouaches, rectangulaires pour les gravures. 

Lire la suite 0 commentaires

Autoportraits, de Rembrandt au selfie, MBA, 26/03-26/06 2016

L’explosion récente du selfie, cette pratique de l’autoportrait photographique instantané, pouvait rendre inéluctable la présentation de ce sous-genre pictural qu’est l’autoportrait. D’ailleurs amusant de constater que le musée Roger-Quillot de Clermont-Ferrand présente actuellement une exposition temporaire intitulée les « Autoportraits du musée d’Orsay » (jusqu’au 5 juin 2016). Mais laissons-là la rivalité entre villes d’une même région… pour ne retenir que le souci louable des conservateurs de coller à l’évolution de la vie sociale.

Lire la suite 0 commentaires

Philippe Tardy, ou la résurrection réussie...

Pour le collectionneur ou l'amateur, pénétrer dans l'atelier d'un artiste s'avère toujours une expérience excitante. Une expérience parfois risquée : quand on connaît sa production, le rencontrer dans son cadre familier de travail peut susciter des impressions contradictoires, troubler la représentation que l’on s’est faite de l'œuvre. Mais souvent aussi une expérience stimulante et réjouissante. Parce que l’on s’approche, croit-on, du cœur de l’œuvre, du processus même de la création ou que s’approfondit, par l’échange, la lecture des œuvres. C’est ce qui s’est passé avec Philippe Tardy, accueillant, chaleureux, loquace, chez lui, dans son atelier. 

Lire la suite 3 commentaires

Trois graveurs  - Maison de pays de Mornant.

Parmi les expositions de gravure du mois, celle de la Maison de pays de Mornant peut retenir l’attention : sans être exceptionnelle, l’exposition collective des estampes de trois artistes différents, Jean-Marc Reymond, exclusivement buriniste, et deux peintres graveurs, Bernard Rouyard et Jean Philippe Bui-Van reste malgré tout peu fréquente. 

Lire la suite 0 commentaires

Peintres et vilains. Imprimer l'art.

Cette exposition propose de multiplier les perspectives, par une mise en dialogue des collections de l'URDLA avec celles de la Bibliothèque municipale de Lyon.

Lire la suite 0 commentaires

Bernard Buffet, gravures et lithographies

La galerie Estades propose du 16 janvier au 5 mars 2016 une exposition des gravures et lithographies de Bernard Buffet. 

Lire la suite 0 commentaires

Lyon Renaissance, art et humanisme

Lire la suite 0 commentaires

Atelier Alma, 40ème édition

C'est l'anniversaire de l'atelier Alma. On montre la gravure contemporaine produite à la Maison de l'estampe des grands moulins par les artistes du collectif. Estampes, édition de livres, installations. Une édition surprise d'un livre collectif BLANC produite par Alma-Encrage...

 

VERNISSAGE LE MERCREDI 2 DECEMBRE A 18H30;

Lire la suite 0 commentaires